Jury 2019

Gaya

Jiji

Arnaud Dequidt

Laetitia Mikles

Théo Ribeton

Gaya Jiji

Gaya Jiji est une cinéaste syrienne basée à Paris depuis 2014. Elle a réalisé plusieurs courts-métrages, dont « Le Père aussi » (2009) et « Matin, midi, soir… et matin » (2011), sélectionnés dans de nombreux festivals à travers le monde. Lors du Festival de Cannes 2016, elle reçoit le Prix Jeunes Talents Women in Motion, dans le cadre de ce programme lancé par Kering. « Mon Tissu Préféré » est son premier long métrage. Le film était sélectionné à Un Certain Regard, Cannes 2018, était Film de Clôture du Festival de La Rochelle et a remporté le Prix Henri Langlois en 2019.

Arnaud Dequidt

Actuellement exploitant depuis 5 ans au cinéma Le Pixel à Orthez après des études de cinéma et un parcours professionnel entre culture numérique et voyages. Le cinéma asiatique est toujours valorisé dans sa programmation, par goût bien sûr mais surtout pour inciter le public à découvrir cet ailleurs mystérieux, poétique et inventif !

Laetitia Mikles

Laetitia Mikles a filmé des artistes (le chanteur Abdel Khellil, le plasticien Laurent Pariente, « Et là-bas souffle le vent », la cinéaste Naomi Kawase, « Rien ne s’efface »). Ses documentaires abordent des thèmes du langage (« Touchée, Lucie va à l’école »), du silence (« De profundis », O. Cieshelski) ou de la marginalité (« Kijima Stories »). Elle est aussi scénariste (« Le Vice caché des Navajos », « Demi-Sang », « Quatre mains ») et critique pour la revue de cinéma Positif.

Théo Ribeton

Originaire de Capbreton, Théo Ribeton est depuis quelques années critique pour la revue Les Inrockuptibles avec un goût prononcé pour le cinéma d’animation.